Pourquoi Edge Query a choisi l’hébergement SdV

Lors du lancement d’un projet lié au numérique, une question se pose à chaque fois. Quid de l’hébergement des applicatifs. C’est une question essentielle car de la qualité de l’hébergement dépend la satisfaction client.

Olivier Schaal, fondateur et CEO de Edge Query a bien voulu répondre à quelques questions concernant  l’histoire de l’hébergement de son projet.

Image

Le projet Edge Query

Qui est Edge Query ?

Edge Query est un nouveau format publicitaire, permettant aux éditeurs de créer très facilement des campagnes publicitaires innovantes et de reprendre la main sur leur commercialisation.

Quelles étaient vos attentes en termes d’hébergement ?

Un tel système devant fonctionner avec les éditeurs de presse, doit tenir des charges importantes (ce sont vite des dizaines de millions d’appels par jour), car Edge Query est appelé à chaque page. Il faut donc trouver une architecture robuste, très rapide (les éditeurs n’acceptent pas de latences générées par un tiers) et surtout scalable.

L’hébergement chez Google

googlecloudLe POC d’Edge Query a été réalisé sur l’environnement Google Cloud.

Pourquoi avoir choisi Google Cloud ?

L’intérêt de la plateforme est un démarrage très rapide, des mécanismes de vouchers permettant de tester sans rien dépenser et une documentation pléthorique. La mise en place a été plutôt rapide malgré des mécanismes propriétaires à appréhender. L’inconvénient principal est l’augmentation très rapide des redevances dès que le volume d’appels augmente ainsi qu’une absence totale d’assistance, compensée que partiellement par les informations en ligne.

Est-ce que ce sont les inconvénients que vous donnez qui vous ont fait quitter Google ?

Oui effectivement, cela a eu un poids conséquent dans la décision de changer de prestataire. Mais, il y avait aussi la nécessité, pour la société, de se détacher de son principal concurrent et le besoin de profiter d’un hébergement hors « Cloud Act » qui m’ont poussé à quitter Google.

L’hébergement chez OVHCloud

ovhcloudVous avez donc décidé d’utiliser les services d’un hébergeur français cette fois ci ?

Oui en effet, nous avons pris la décision de passer nos applicatifs sur un cluster Kubernetes chez OVH.

Pourquoi avoir choisi OVHCloud ?

Ses avantages étaient multiples : un hébergeur français, disposant d’outils d’automatisation assez poussés pour la commande de matériels (quasiment au niveau de Google) et des tarifs relativement raisonnables.

Comment s’est passée la migration du Google Cloud à OVHCloud ?

La migration a été assez longue, mais plus due au fait de devoir migrer d’un environnement propriétaire Google vers une technologie Open Source.

L’hébergement Kubernetes paraissait vous convenir alors pourquoi ne pas avoir continué à utiliser leurs services ?

Nous avons décidé de changer de prestataire pour plusieurs raisons. La première est l’absence d’assistance correcte, une documentation parcellaire et un système contenant pas mal de bugs. Une autre raison et ce n’est pas la moindre, le réseau OVHCloud n’est pas très performant. Il souffre de temps en temps de ralentissements globaux ce qui n’est pas admissible si l’on veut satisfaire les utilisateurs de nos applicatifs.

Ce sont donc ces problèmes de réseau qui vous ont fait quitter OVHCloud ?

Oui essentiellement, mais cela n’a pas été la seule raison. L’autre raison étant l’absence d’accompagnement.

L’hébergement SdV

sdvPourquoi se tourner alors vers SdV alors que vous étiez hébergé chez un des majors actuels de l’hébergement ?

Première raison, et pas des moindres, je suis Alsacien, la société est Alsacienne alors si le produit peut être hébergé dans un datacenter Alsacien, la boucle est bouclée.

Quel était le petit plus qui vous a fait choisir SdV ?

L’autre avantage indéniable, et qui s’est avéré le grand plus est de passer en infogérance chez SdV. Ce n’est plus moi qui suis en charge de surveiller le bon état des serveurs et ça c’est un véritable luxe.

Comment s’est passée la migration ?

La migration a été pilotée de concert avec SdV, l’architecture technique n’étant pas simple, on peut dire que la migration s’est déroulée sans aucun problème. C’est une vraie satisfaction d’avoir migré chez SdV, je profite d’un système particulièrement rapide, de contacts techniques qualifiés et de vrais conseils en matière d’architecture technique.

Pensez-vous avoir fait le bon choix cette fois-ci ?

L’avenir nous le dira mais à priori, ce dernier choix est le bon. L’unique chose qui manquerait chez SdV par rapport à ses concurrents, c’est l’automatisation de la scalabilité de l’architecture ainsi qu’un environnement de développement / test à moindre coût.

Retrouvez plus d’informations sur Edge Query → https://edgequery.com/

Page Linkedin → https://www.linkedin.com/company/edge-query/

Page Facebook → https://www.facebook.com/edgequery/

D’autres story ?
…N’hésitez pas

En savoir plus sur
l’hébergement by SdV…

Ils utilisent aussi nos services d'hébergement

Image
Image
Image
Image
Image
Image

Share: